École supérieure de commerce et management

Sup’Affaires est une école de commerce et de management en alternance implantée dans le pays de Lorient.

Bac +2 au Bac +5 en Alternance

Bienvenue chez Sup’ Affaires, découvrez notre école de commerce en alternance à Lorient !

Installée à Lorient depuis 2017, notre école de commerce propose des formations du Bac+2 (BTS) au Bac +5 (Mastère) en alternance.

Nous sommes avant tout une école à taille humaine, proche de nos étudiants et de leurs projets et à l’écoute de nos partenaires entreprises du pays de Lorient.

Notre équipe pédagogique et nos 26 formateurs issus du monde de l’entreprise accompagnent nos 130 étudiants dans leurs projets professionnels.

Nos formations professionnelles

du BAC+2 au BAC+5

en alternance

Toutes nos formations sont proposées en alternance. Alliez Connaissances et expériences pour décrocher de meilleures opportunités professionnelles.

Sup’affaires

en chiffres

0%

Moyenne tout
examen 2023

0

Filières du
bac+2 au bac+5 -rentrée  2024

0%

Taux d’embauche
en 2023

0%

Des étudiants ont
abandonné au
cours de l’année
2023

0%

Taux de poursuite
d’études en 2023

Dernières offres

d’alternance

Qui de mieux qu’un alternant

pour parler de l’alternance ?

Quoi de neuf ?

La vie de l’école

Vie étudiante

Rentrée 2024 : Deux nouvelles formations au programme !


Deux nouvelles formations en alternance viennent compléter l’offre de formation de l’école de commerce Sup Affaires à Lorient. Le Bachelor Bac +3 en Immobilier fait son entrée chez Sup Affaires ainsi que le MBA Manager en Ressources Humaines qui permet à nos étudiants de Bachelor RH de poursuivre leurs études…

Plus de 150 entreprises partenaires

recrutent nos étudiants en alternance

On nous demande souvent

La FAQ

En principe, le contrat d’apprentissage est ouvert aux jeunes jusqu’à l’âge de 29 ans révolus, c’est-à-dire jusqu’à la veille de ses 30 ans.

Il n’y a cependant pas de limite d’âge dans les cas suivants :

  • si on est reconnu travailleur handicapé ;
  • si on est reconnu sportif de haut niveau ;
  • si l’objectif poursuivi est de créer ou de reprendre une entreprise et que l’obtention du diplôme visé conditionne cet objectif.

Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation sont deux dispositifs de formation en alternance qui permettent aux individus d’acquérir une qualification professionnelle tout en étant en emploi. Bien qu’ils aient des similitudes, ils diffèrent sur plusieurs points.

  1. Public cible :
    • Contrat d’apprentissage : principalement destiné aux jeunes de 16 à 29 ans révolus. Cependant, des exceptions peuvent être faites pour les personnes en situation de handicap.
    • Contrat de professionnalisation : s’adresse à un public plus large, incluant les jeunes de 16 à 25 ans révolus, les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, les bénéficiaires de minimas sociaux, et ceux ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI).
  1. Objectif :
    • Contrat d’apprentissage : vise avant tout l’acquisition d’un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique, avec une alternance entre enseignement théorique et mise en pratique en entreprise.
    • Contrat de professionnalisation : vise l’acquisition d’une qualification professionnelle, soit par le biais d’une formation en alternance intégrant enseignement théorique et pratique, soit par le biais d’une action de professionnalisation pour les publics en reconversion.
  1. Diplômes visés :
    • Contrat d’apprentissage : couvre un large éventail de diplômes allant du CAP au diplôme d’ingénieur, y compris les diplômes universitaires et les titres RNCP.
    • Contrat de professionnalisation : ouvert à différents niveaux de qualification, de la qualification de base à des diplômes plus élevés, en fonction des besoins de la personne en formation et de l’entreprise.
  1. Durée :
    • Contrat d’apprentissage : la durée varie en fonction du niveau du diplôme visé.
    • Contrat de professionnalisation : la durée dépend de la qualification préparée et peut varier de 6 mois à 2 ans.
  1. Rémunération :
    • Contrat d’apprentissage : l’apprenti perçoit un salaire calculé en pourcentage du SMIC en fonction de son âge et de son année d’apprentissage.
    • Contrat de professionnalisation : la rémunération varie en fonction de l’âge et du niveau de qualification, mais elle est généralement liée au SMIC ou à un pourcentage du salaire conventionnel de l’emploi occupé.

En résumé, bien que les deux contrats visent à concilier formation théorique et pratique en entreprise, le choix entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation dépend des objectifs de formation, du public cible, et des besoins spécifiques de l’individu et de l’entreprise.

Il est fortement recommandé d’avoir commencé le travail de recherche d’une entreprise d’accueil avant de postuler dans une école en alternance. Trouver un employeur en amont facilite le processus de candidature et augmente les chances d’admission. Ceci étant, chez Sup Affaires, nous vous accompagnons dans la recherche d’alternance auprès de nos entreprises partenaires, et chaque année, nous plaçons un grand nombre de candidats auprès des entreprises de notre réseau.

Le salaire en alternance dépend du type de contrat en alternance que vous avez (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation), de votre âge et de votre niveau de formation. Voici quelques points à considérer :

  1.  Contrat d’apprentissage :
    • Si vous êtes en contrat d’apprentissage, votre salaire est déterminé en pourcentage du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).
    • Le montant varie en fonction de votre âge et de votre année d’apprentissage.
  2. Contrat de professionnalisation :
    • En contrat de professionnalisation, la rémunération est basée sur un pourcentage du SMIC ou du salaire conventionnel de l’emploi occupé.
    • La rémunération peut également varier en fonction de votre âge et de votre niveau de qualification.
  3. Age :
    • Généralement, les salaires augmentent avec l’âge. Les jeunes de moins de 21 ans peuvent percevoir un pourcentage inférieur du SMIC.
  4. Niveau de formation :
    • Certains contrats en alternance, en particulier ceux de niveau supérieur (BTS, licence, master, etc.), peuvent être associés à des rémunérations plus élevées.

Il est essentiel de vérifier la législation en vigueur dans votre pays, car les règles spécifiques varient en fonction de la juridiction. En France, par exemple, les contrats d’apprentissage et de professionnalisation sont régis par des dispositions légales précises.

Avant de signer un contrat en alternance, assurez-vous de bien comprendre les conditions de rémunération spécifiques à votre situation. N’hésitez pas à discuter de ces aspects avec votre futur employeur et à consulter les informations fournies par les organismes officiels en charge de la formation professionnelle dans votre pays.

La date de début de votre contrat d’alternance en entreprise dépend de plusieurs facteurs, notamment du calendrier de votre formation, chez sup affaires, nos formations commencent entre Aout et Octobre. De manière général, les contrats peuvent débuter jusqu’à deux mois avant le début de la formation.

Voici quelques points à considérer :

  1. Calendrier de la formation :
  • Le début de votre contrat d’alternance est généralement aligné sur le calendrier de votre établissement de formation. Les cours en alternance peuvent commencer en début d’année scolaire (Aout à Octobre selon les niveaux et formations)
  1. Accords avec l’employeur :
  • La date de début du contrat d’alternance est souvent déterminée en concertation avec votre employeur. Certains employeurs peuvent avoir des périodes spécifiques pour l’accueil des alternants, tandis que d’autres peuvent être plus flexibles.
  1. Processus de recrutement :
  • La durée du processus de recrutement peut également influencer la date de début de votre contrat. Une fois que vous avez trouvé une entreprise d’accueil, il peut y avoir des étapes administratives et des délais à prendre en compte.

Nos certifications

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie des actions de formation par apprentissage.